BILAN 2008
BILAN 2008

En 2008 :

Grâce à l'aide généreuse des coureurs de la CCC (Courmayeur-Champex-Chamonix) et de l'organisation de l'Ultra-Trail Mont-Blanc®, plusieurs projets ont pu se poursuivre ou voir le jour :

Projet Principal pour 2008 : Rénovation de l'école de Jamire

L'école de Jamire accueille environ 300 enfants et la plupart des bâtiments et salles de classes sont en très mauvais état tant au niveau des toitures que des murs qui menacent de s'écrouler sur les enfants. C'est pourquoi l'association a privilégié cette année sa rénovation.

Les travaux de rénovation de l’école ont commencés en avril 2008 (achat des matériaux) mais ont été stoppés par les élections qui ont porté les moïstes au pouvoir, et la mousson. Ils ont repris en septembre pour se terminer en octobre 2008.

L’école a permis d’accueillir dès août, 450 élèves.

Poursuite du programme micro-crédit engagé en 2007

Les activités développées sont essentiellement l’élevage et la culture :

  • 38 % des femmes ont acheté du bétail
  • 36 % des femmes ont développé une activité agricole essentiellement des légumes
  • 22 % ont associé l’activité agricole et l’élevage
  • 3 % une activité artisanale (tissage et couture)
  • 1 % une activité économique de collectage du lait

La micro finance s’est avérée un outil efficace pour l’autonomie des femmes puisque l’ensemble de ces projets a été très bien accueilli par les maris et la population locale.

Elle leur donne les moyens de développer des activités génératrices de revenus à moyen et long terme et leur permet d’acquérir des méthodes de travail par des échanges entre les groupes de femmes. Une ingénieur agronome israélienne venant de Kathmandu a participé à des séances de formation en juin 2008 en expliquant aux femmes comment traiter les plantations grâce à des outils écologiques et naturels.

Ces groupes de travail ont été encadrés par des professeurs qui ont aidé les femmes à présenter et à structurer leurs projets afin de les financer par le micro crédit

La micro finance apparaît en quelque sorte comme un moyen d’augmenter l’autonomie et la liberté réelle des femmes en favorisant leurs capacités d’indépendance et donc d’expression et de revendication. Elle a permis aux femmes d’augmenter les revenus du ménage et assurer une meilleure alimentation et prise en charge des enfants.

La première phase du micro crédit a été financée en 2007 à hauteur de 2080 euros par l’Ultra Trail. Elle a été composée de 101 femmes réparties en 20 groupes. Les premiers remboursements ont permis très vite de constituer 6 autres groupes soient 30 femmes.

L’ensemble des groupes de femmes a pu épargner également (en plus de leurs remboursements) la somme de 16500 roupies (environ 170 euros).

La deuxième phase, toujours financée par l'Ultra Trail, est prévue dès septembre 2008 avec le versement de 4200 euros. 10 nouveaux groupes seront constitués avec des prêts de 5000 à 10000 roupies.

Création d'un nouvel orphelinat de Montagne (Maison d'enfants de Mélamchi)

L’ouverture de cette maison est prévue pour fin octobre 2008 et doit permettre d’accueillir des enfants orphelins ou abandonnés en évitant de les déraciner de leur région d’origine par une orientation sur les orphelinats de Kathmandou.

Comme nous avons pu le constater avec l’orphelinat de children’s home à Mahendranagar, l’environnement rural s’avère bénéfique pour les enfants et inversement peut contribuer au développement social et économique de cette région particulièrement défavorisée.

A la demande des autorités locales et de l’ONG népalaise (Community Development and Environnement Conservation Forum), et après une visite du site en juillet 2008 afin d’évaluer les possibilités et les besoins liés à ce projet, nous avons décidé, avec le soutien de l’Ultra Trail, d’ouvrir la maison d’enfants de Melamchi.

La gestion de cette maison se fera localement par un conseil d’administration réunissant des représentants de l’association, de l’ONG népalaise et des autorités locales.

Admissions

La maison d’enfants prendra en charge complètement les enfants en assurant :

  • les soins, soutien, nourriture et logements aux enfants
  • les soins médicaux nécessaires ainsi qu’une éducation en matière de santé et d’hygiène
  • un enseignement scolaire (en les scolarisant dans la meilleure école de Melanchi)
  • une éducation de qualité

Couverture des coûts

Pour couvrir les coûts de fonctionnement, le projet de parrainage tel qu’il l’est en 2008 (soit 42€ par mois par enfant parrainé) est conservé, étant entendu que le montant des parrainages demandés par l’association doit servir à couvrir tous les frais de scolarité, santé et éducation d'un enfant. L’association a budgété également un financement de 350 euros par mois.

Le budget prévisionnel de cette opération est de :

 

Travaux de rénovation (peinture, électricité, tapis)

150000 nrs

Matériel cuisine + cuisinière Gaz

14000 nrs

Lits + literie (matelas, couvertures, oreillers)

55000 nrs

Armoires individuelles pour les enfants

21000 nrs

Réfrigérateur

12000 nrs

Télévision

28000 nrs

Filtre à eau

3500 nrs

Jeux éducatifs

5000 nrs


Soit un total de 288500 roupies (environ 3000 € financés par l'Ultra Trail)